lacoste polo

Si le polo estampillé du célèbre crocodile a pris place dans la majorité de nos garde-robes, peu de gens connaissent sa véritable histoire. Créé en 1933, le polo Lacoste fut conçu pour améliorer le confort des tennismen alors plus habitués à pratiquer leur sport habillés en chemises à manches longues. L'histoire de son succès...

Pour découvrir comment est né le polo Lacoste, il faut revenir en 1927, sur les courts de tennis au temps où les "Quatre Mousquetaires", le quatuor de l'équipe de France de tennis, composé de Jean Borotra, Jacques Brugnon, Henri Cochet et un certain Jean-René Lacoste, enchaînaient les victoires en Coupe Davis. A cette époque les joueurs pratiquent leur art comme s'ils allaient travailler dans un bureau. Chemise à manches longues boutonnée aux poignets et pantalon de ville constituaient la tenue classique des tennismen. Las de prendre froid ou de suffoquer de chaleur selon les saisons, Jean-René Lacoste demande à un couturier de lui créer une chemisette inspirée des les joueurs de polo à laquelle serait ajouté un col. Le polo Lacoste est ainsi né.

Quelques années après avoir mis fin à sa carrière professionnelle, Jean-René Lacoste décide de s'associer à André Gillier. En plus d'être un ami, le comparse est également le créateur de Jil, la première marque de slips kangourou. C'est donc en 1933 que l'entreprise "La Chemise Lacoste" voit le jour. Le premier modèle de chemisette à être commercialisé sera baptisé L.12.12. Cette appellation, quelque peu nébuleuse, fait référence au nom de son inventeur (L), au jersey petit piqué (1) utilisé comme matière première, aux manches courtes (2) ainsi qu'au nombre de prototypes nécessaires (12) avant de parvenir au produit fini. Outre la révolution vestimentaire qu'il entraîne dans l'univers ouaté du tennis mondial, le polo Lacoste apporte une véritable valeur ajoutée sur le plan technique en libérant le mouvement. Le jersey donne une souplesse incomparable au vêtement et l'aération du tissu laisse la peau respirer.

Polo Lacoste : de la commercialisation au succès

Si le polo Lacoste est produit aux débuts des années 1930, il faut attendre les années 1950 pour qu'il s'impose véritablement sur les courts de tennis. Dès lors, les chemisettes blanches caractérisées par leur petit crocodile brodé fleurissent sur le circuit, que ce soit à Roland Garros comme à Wimbledon. Forts de ce premier succès, les deux associés étoffent leur offre en apportant de la couleur dès 1951. Bleu marine, rouge, jaune, vert... Les chemisettes Lacoste se déclinent dans 65 teintes différentes. Aujourd'hui, "Les Chemises Lacoste" sont devenues le groupe "Lacoste", appartenant au groupe Suisse Maus Frères Holding.